LestAmp(Association) Laboratoire d’Etudes Sociologiques des Transformations :ici, « Le mal aux limites des sciences sociales »

Rédigé le Vendredi 17 Juin 2016 à 10:00 | Lu 459 fois


Une aventure culturelle nantaise à suivre : « Une exploration du Mal »
Nantes 30 juin, 1° juillet, 2 juillet.

Programme du colloque :


Le mal entre immanence, représentations et « constructions » ?

Un des numéros de la revue de l'association LestAmp. « Une anthropologie d’Édith Piaf, par la présidente du Lestamp Joëlle Deniot (Édition Le Livre d’art) présente au catalogue de l’exposition du centenaire par la BNF (mai-août 2015) – Préface de Jacky Réault »
Un des numéros de la revue de l'association LestAmp. « Une anthropologie d’Édith Piaf, par la présidente du Lestamp Joëlle Deniot (Édition Le Livre d’art) présente au catalogue de l’exposition du centenaire par la BNF (mai-août 2015) – Préface de Jacky Réault »
 
10° ETE du LESTAMP 2016
 
Jeudi 30 Juin 2016
- Accueil, 13 h 30 - Ouverture 13 h 45
 

13 h 50, 14 h 15, Georges BERTIN, Socio-anthropologie, CRAI, Angers, Le Mans
Le « Mal absolu », lecture reichienne et transculturelle

14 h 15, 14 h 40, Nicaise MPEGMA BELMOND, Sces Humaines & Sociales Paris
La conception du mal dans l’imaginaire culturel africain (Pratiques des élites)

14 h 40 h 15 h 10 Discussion
15 h 10 h 15 h 20 Interlude

15 h, 20 15 h 45 Claude JAVEAU, Sociologue, Université Libre de Bruxelles
La « common decency » est-elle réactionnaire ?

15 h 45, 16 h 10, Marc CHATELIER, Sciences de l’éducation, Nantes
La critique de la valeur comme renversement épistémologique des sociétés « dites libérales »

16 h 50, 16 h 35, Bruno LEFEBVRE, Socio-anthropologie, LISE, Paris
Gustave Le Bon, une sociologie efficace/censurée à l’origine des sciences de communication

16 h 35, 17 h 05 Discussion
____________________________________________

Lire en fin de dossier le texte : « Le mal aux limites des sciences sociales » - Nantes 30 juin 1°, 2 Juillet 2016

Constance, modalisations historiques, ou historicité du mal ?

Jacky Réault, secrétaire général de LestAmp
Jacky Réault, secrétaire général de LestAmp
Vendredi 1° Juillet 2016 matin
- Accueil, 9 h
 
- Ouverture, régulation de la journée 9 h 15
 

9 h 15, 9 h 40, Cathy LEBLANC, Philosophie, Faculté de Théologie de Lille.
Soumission d’hier, soumission d’aujourd’hui : Du nazisme à Daesch.

9 h 40,10 h 05, Pierre CAM, Droit, Sociologie, Université de Nantes
Collectivisation du mal et clandestinité
 
10 h 05, 10 h 35 - Discussion - 10 h 35-, 10 h 45 Interlude

10 h 45, 11 h 10,  Jacky REAULT, Histoire, sociologie, Université de Nantes
Extension du domaine du mal ? Peut-on dire le mal sans se leurrer dans « l’empire du Bien »

11 h 10, 11 h 35, Christophe REGINA, Histoire moderne, Université d’Aix-Marseille
Le rapport des femmes à la violence au XVIII° Siècle. Femmes infanticides à Marseille

11h 35, 12h 05, Discussion
 
12 heures 05 14 heures 15
__________________________________________________________________________________
 
 

(Dé)-Raisons délibérées du mal

Une des publications de LestAmp. Editions Le Manuscrit
Une des publications de LestAmp. Editions Le Manuscrit
Vendredi 1° Juillet 2016 après-midi

 
14 h 30, 14 h 55, Dominique DAGUET, ANDAS, Les Cahiers bleus, Le Parvis des alliances
Le Mal est un Vivant

14 h 55, 15 h 20, Joëlle DENIOT, Université de Nantes, C3S Besançon
L’école baudelairienne du mal, de la saison des fleurs à la raison sèche

15 h 20, 15 h 45, Georges ZIMRA, Psychiatrie, Psychanalyse, Paris
Sade, révolution sexuelle ou révolution textuelle ?

15 h 45, 16 h 15 Discussion - 16 h 15, 16 h 25, Interlude

16 h 25, 16 h 50, Emmanuel DIET, Philosophie, Psychanalyse, La Rochelle.
Le mal et la neutralité du psychanalyste : le sens de la parole et l’éthique de l’interprétation

16 h 50, 17 h 15, Gildas LESCOP, Sociologie, Université de Nantes
Retour sur l’émergence d’un démon familier, le skinhead

17 h 15, 17 h 40, David MORIN-ULMANN, Sociologue, Université de Nantes
Don Giovanni, la figure du Mal-aimé.

17 h 40, 18 h Discussion générale et clôture de la journée
________________________________________________________________________________
 

Des marqueurs du mal ? Le mal au prisme des films de Lars von Trier-titres provisoires

Ouvrage édité par LestAmp - Auteur : Joëlle DENIOT
Ouvrage édité par LestAmp - Auteur : Joëlle DENIOT
Samedi 2 Juillet 2016 matinée et clôture
-Accueil, 9 h

 
Ouverture, régulation de la matinée 9 h 15


9 h 15, 9 h 40, Marie-France BEAU, Formation en action sanitaire et sociale, Nantes
Le Mal : la maladie, un « objet personnel », entre stigmate, émotion et distance dans les soins

9 h 40, 10 h 05, Antoine BACZKOWSKI, Sociologie, Université de Franche-Comté, Lille
Du refus du genre humain, ce bien fond de la sociologie scientifique

10 h 05, 10 h 35 - Discussion - 10 h 35 -, 10 h 45-, Interlude

10 h 45, 11 h 15, Jean-Marie SAMOCKI, Cinéma, Université de Marne-la-Vallée.
Lars von Trier, un amoralisme ? (Deux figures féminines de Dogville et Nymphomaniac)

11 h 15, 11h 40, Benoît TELLEZ, Sociologie, Université de Franche-Comté, Nantes
L’orgueil du mal et le bouc-émissaire, essai d’une lecture transversale de LVT.

11 h 40, 12 h 50 - Discussion
 
Discutants, Joëlle DENIOT, Jacky REAULT
Débat général avec la salle
Clôture du 10° Eté, 12 h 50
_______________________________________________________________
 
     Le mal entre immanence, représentations et « constructions » 

L’Eté du LESTAMP, Cahier n°9 : Aux limites des sciences sociales :
Et Dieu, sociologie d’une transcendance,
Le mal..

 
 

Déjà parus aux Cahiers du Lestamp

Joelle Deniot, Présidente du LestAmp
Joelle Deniot, Présidente du LestAmp
L’été du LESTAMP, Cahier n°4 LESTAMP-Habiter-PIPS

L’Odyssée du sujet dans les sciences sociales. 2015, Lestamp-Edition
Joëlle Deniot, 
La normalité, Le genre et l’effroi d’après Judith B. (en avant- première du colloque La normalité) Juin 2014, Lestamp Edition

L’été du LESTAMP, Cahier n°3 LESTAMP-Habiter-PIPS
Eros et sociétés, Vouloir vivre, vouloir jouir, vouloir mourir, vouloir
tuer
. Février 2012, Lestamp-Edition

L’été du LESTAMP, Cahier n°2 LESTAMP-Habiter-PIPS
Espaces, temps et territoires, avril 2010, Lestamp-Edition

L’été du LESTAMP, Cahier n°1 du LESTAMP-Habiter-PIPS
Des identités aux cultures, octobre 2008, Lestamp-Edition

L’été du LESTAMP, Cahier n°1 LESTAMP, 
Des identités aux cultures, octobre
2007, Lestamp-Edition (épuisée)
 
     Chez d’autres éditeurs :

J. Deniot, A. Mouchtouris, J. RéaultEros et liberté, trois essais de sociologie et
d’histoire. Paris Le Manuscrit 2014

J.-A. Deniot, Edith Piaf, la voix, le geste l’icône, Illustrations de Mireille Petit- Choubrac Paris Le Livre d’art 2012

B.. LefebvreEthnographie des travailleurs en déplacements, Voyages en Europe sociale. Paris l’Harmattan 2012

J. Deniot, J. Réault (Dir.) The societies of the globalization - Les sociétés de la
mondialisation
 (CD ROM), Paris, LCA Performance Edition 2007. 
Colloque : Lestamp EA Université de Nantes, décembre 2004
___________
 
 

Laboratoire d’Etudes Sociologiques des Transformations et Acculturations des Milieux Populaires

« Saint-Nazaire et la construction navale », publication de LestAmp
« Saint-Nazaire et la construction navale », publication de LestAmp
LestAmp(Association) 
Lestamp c/o J. DENIOT, UFR de Sociologie, rue de la Censive du Tertre 44312 Nantes Cedex 3. 
http://www.lestamp.com lestamp@lestamp.com 
 
LestAmp Edition
25 Boulevard Van Iseghem 44000 Nantes 
Responsable de la publication Joëlle Deniot 

 

« Le mal aux limites des sciences sociales » - Nantes 30 juin 1°, 2 Juillet 2016

Ouvrage de Joëlle DENIOT, Editions de l''Harmattan, collection Logiques socialeS
Ouvrage de Joëlle DENIOT, Editions de l''Harmattan, collection Logiques socialeS
Formes datées, fulgurances événementielles, démons familiers, présences occultes, phénomène isolé ou massif le mal est toujours incarné. Il participe de la vie tout entière : biologique, mentale, sensible, sociale. Il est relatif, historique. Mais aussi, absolu, ontologique.

Biographiquement chacun se mesure à l’expérience intérieure du mal qu’il provoque ou subit. Son immanence sociale et politique toujours résurgente se manifeste en actes, en imputations, voire en simples rhétoriques de disqualification de l’adversaire. Que le mal fasse sens commun, c’est déjà la leçon de l’antique théâtre qui en 
sculpte les premiers chants et récitatifs et s’invente comme catharsis. En 1957, Georges Bataille publie La Littérature et le Mal. A contrario, l’art se disant « d’aujourd’hui », celui qui afficha souvent sa rupture avec toute ancienne quête de sens est-il toujours capable de se situer à l’horizon de tels questionnements ? Cela interroge l’universalité de la conscience morale alias le surmoi freudien qui ne l’est pas forcément.

Qu’en est-il des métalangages de la connaissance prétendant à l’explication vraie ou même certaine des hommes, des sociétés, des idéalités ? Raison théologique, raison philosophique dans leur histoire se sont attachées à définir les contours d’un mal radical qui pose la question toujours ravivée d’un inhumain dans l’homme. Les sciences du psychisme dès la fin du XIXème siècle vont, elles, s’attaquer au mal en le médicalisant, quitte à le ré-essentialiser par la reconnaissance de l’instinct de mort. Quels éclairages offrent-elles pour le présent ?

L’histoire et les anthropologies avaient repéré l’introjection durable de la perversion individuelle dans le
corps social, quitte à invoquer parfois un fonctionnalisme récupérateur (le crime de Durkheim). On connaît les études réalistes du familialisme amoral, des mafias, du mal sorcier, voire, a minima, la reconnaissance de l’anomie. L’audace véritable, outre la psychologie des masses, c’est le pervers de Freud et pire au-delà de l’ambivalence, l’anormalité humaine (Devereux), irréductible à l’alibi des rapports sociaux ! C’est une anthropologie chrétienne difficile à refouler, qui en-deçà du sacrifice, théorise la victime émissaire comme issue assassine de la crise mimétique.

A l’inverse les sciences sociales instituées fuient « ce point de désolation » (Arendt) se réfugiant dans un
relativisme des représentations, des mœurs, des conflits interprétatifs en matière de valeurs. Sous le masque de la neutralité axiologique, toute problématique soucieuse d’une légitimité scientifique serait délivrée des dérives d’une conception du mal. Mais aucune recherche sur le registre de l'humain n’échappe à l’éthique de conviction. Ironie du sort, bien qu’enfermées dans un nominalisme du Mal qui barre tout accès à l’examen de ses réalités, la Gauche mondialisée et sa servante la sociologie, avant-gardes du déni, se meuvent dans l’évidence du Bien : le progrès, l’évolution, l’égalité, la sécularisation, l’émancipation, l’identité de genre, les minorités, l’Europe, la révolution...

La Liste est modulable et profile l’impensé d’un Mal, cet Autre du sociologue, ou plus largement d'une hyper-modernité : tout ce qui touche à l’ambivalence singulière de l’humain, son style, son authenticité à l’œuvre dans ses paroles et ses actes. C’est aussi l’étrange conversion de thèmes cruciaux en objets indécents : Le FN, pire le vote ouvrier FN, le sens commun, le peuple, la beauté, l’aléa, les polices du Verbe, le réel, les spécificités masculines, féminines en tous genres, la danse de l’inné et de l’acquis, pire l’inégalité naturelle des dons, la création, le tragique, l’idolâtrie de la technique et de l’innovation, la dérive méthodologue des sciences de l’homme et de la société etc. Plus grave que la désignation de la sociologie comme culture de l’excuse, le fait qu’elle-même limite ses frontières de compréhensions légitimes, le fait qu’elle-même se montre gourmande d’autocensure. Et comment éluder l'heuristique des pensées radicalement adverses, la dite Guerre des civilisations, the culture of evil, (Robert R. Reilly) l'inversion du mal en bien dans la sociétalité mondialisée...
 

Propositions non exclusives de thématiques :

Publication de LestAmp. Numéro dirigé par Pierre Cam et Alain Supiot
Publication de LestAmp. Numéro dirigé par Pierre Cam et Alain Supiot
- La radicalité – impensée ?- du 31 décembre 2015 en Allemagne
- Le champ lexical du mal au regard des perceptions sociales actuelles
- La soumission à l’ordre du jour ?
- La fin de la morale dans la philosophie ?

 - L’art et le mal des classicismes aux formes contemporaines
 - Définitions et catégorisations (théologiques, philosophiques, juridiques...) du Mal
 - Les approches psychanalytiques du Mal
 - La perversion
 - Des marqueurs empiriques, sociologiques ou juridiques du mal ? Crime, criminalité, terrorisme, «mensonge déconcertant » des formes brutales ou douces de totalitarisme etc.
- L’actualité du mal et son déni
- Satan et satanismes, une débordante résurgence
- Un prophétisme d’écrivains et d’artistes relayant l’autocensure des sciences sociales
- La substitution du moralisme à la morale et à la politique,
voire au droit, au XXI° Siècle
- Les démons du bien ou l’ambivalence des militantismes « anti »
- La banalisation du lynchage médiatique
- Le champ lexical du mal au regard des perceptions sociales actuelles

- La soumission à l’ordre du jour ?

J. Réault et alii. : 'L'ouest bouge-t-il' ?
J. Réault et alii. : 'L'ouest bouge-t-il' ?
LestAmp(Association) Laboratoire d’Etudes Sociologiques des Transformations 
et Acculturations des Milieux Populaires 
Lestamp c/o J. DENIOT, 5 Bd. Van Iseghem, 44000 NANTES 
http://www.lestamp.com lestamp@lestamp.com 
page3image15520 page3image15680 page3image15840 page3image16000
Les Cahiers du LESTAMP 
Lestamp Edition
25 Boulevard Van Iseghem 44000 Nantes 
Responsable de la publication Joëlle Deniot 
Les Cahiers publient notamment les colloques, 
L’Été du Lestamp2006, 2007, 2012, 2013, 2015.2016 
L’Été du Lestamp-Habiter-PIPS, 2008, 2009, 2010, 2011. ___________ 
 

Publication de LestAmp
Publication de LestAmp
Numéros à paraître 
L’été du LESTAMP-Habiter-PIPS, Cahier n°5 LESTAMP
Sciences Sociales et Humanités, septembre 2016
L’été du LESTAMP- Habiter-Pips, UPJV, Entre Chemins de traverse (Nantes Juin 2008) et Bilan réflexif (Amiens, Déc. 2008, Cahier n°6 Chemins de traverse /Itinéraires de recherche, Février 2016
L’été du LESTAMP, Cahier n°7, Des hommes des femmes, Déc. 2016
L’été du LESTAMP, Cahier n° 8, La normalité, Décembre 2016
L’Été du LESTAMP, Cahier n°9, Aux limites des sciences sociales : Et Dieu, sociologie d’une transcendance, Le mal. 
Déjà parus aux Cahiers du Lestamp 
L’été du LESTAMP, Cahier n°4 LESTAMP-Habiter-PIPS L’Odyssée du sujet dans les sciences sociales. 2015, Lestamp-Edition Joëlle Deniot, La normalité, Le genre et l’effroi d’après Judith B. (en avant- 
première du colloque La normalité) Juin 2014, Lestamp Edition
L’été du LESTAMP, Cahier n°3 LESTAMP-Habiter-PIPS
Eros et sociétés, Vouloir vivre, vouloir jouir, vouloir mourir, vouloir
tuer. 
Février 2012, Lestamp-Edition
L’été du LESTAMP, Cahier n°2 LESTAMP-Habiter-PIPS
Espaces, temps et territoires, avril 2010, Lestamp-Edition
L’été du LESTAMP, Cahier n°1 du LESTAMP-Habiter-PIPS
Des identités aux cultures, octobre 2008, Lestamp-Edition
L’été du LESTAMP, Cahier n°1 LESTAMP, Des identités aux cultures, octobre 2007, Lestamp-Edition (épuisée) 
 

LestAmp(Association) Laboratoire d’Etudes Sociologiques des Transformations :ici, « Le mal aux limites des sciences sociales »
Chez d’autres éditeurs 
J. Deniot, A. Mouchtouris, J. Réault, Eros et liberté trois essais de sociologie et d’histoire. Paris Le Manuscrit 2014 
J.-A. Deniot, Édith Piaf, la voix, le geste l’icône, Illustrations de Mireille Petit- Choubrac Paris Le Livre d’art 2012 
B.. Lefebvre, Ethnographie des travailleurs en déplacements, Voyages en Europe sociale. Paris l’Harmattan 2012 
J. Deniot, J. Réault (Dir.) The societies of the globalization - Les sociétés de la mondialisation (CD ROM), Paris, LCA Performance Edition 2007. Colloque : Lestamp EA Université de Nantes, décembre 2004 ___________ 
Et de multiples articles aux références à harponner, voire in 
extenso, sur le site principal www.lestamp.com ou sur la news, www.sociologie-cultures.com 
page5image7376 page5image7536

Voyage en Europe sociale
Voyage en Europe sociale

Lu 459 fois

Chronique [in]actuelle | Éditions les Cahiers Bleus | Éditions Andas | Les auteurs | Mes coups de cœur | Pages d'Histoire(s) | Citations | Livres en téléchargement | Divers



Galerie de nos auteurs
Daniel Abel
Roger JUDRIN 1992 (2)
Claude-Henri ROCQUET 1996
Robert MARCY
Pierre BONNICACY 2001
Pierre BEARN 1996jpg

Recherche des titres

Recherche dans les articles